Envoyer [A A]

2018棋牌游戏老虎机:La diplomatie économique des Etats-Unis ne perturbera pas la coopération Chine-ASEAN

French.854.5443355.com | Mis à jour le 13. 05. 2022 | Mots clés : ASEAN,Etats-Unis

Alors que les Etats-Unis renforcent leur diplomatie économique en Asie du Sud-Est, une région centrale dans leur stratégie indopacifique pour contenir le développement de la Chine, les dirigeants d'entreprises et les spécialistes notent que la complémentarité des industries de la Chine et de l'ASEAN ainsi que les limitations financières des Etats-Unis font que ces derniers ne pourront perturber la coopération saine entre la Chine et l'ASEAN.

Le président américain Joe Biden devrait accueillir les dirigeants de l'ASEAN à Washington jeudi et vendredi, dans ce que les Etats-Unis ont décrit comme une mesure pour ? élargir l'engagement avec l'ASEAN dans la relance post-COVID-19, lutter contre la crise climatique et stimuler la croissance économique ?, entre autres questions.

Il ne fait aucun doute que les Etats-Unis pousseront à la signature d'une déclaration conjointe avec l'ASEAN à la suite de ce sommet, de fa?on à renforcer la coopération bilatérale avec notamment un engagement économique, mais cela n'affectera pas de manière significative la coopération économique et commerciale étroite entre la Chine et l'ASEAN, a déclaré jeudi Xu Ningning, le président exécutif du Conseil des affaires Chine-ASEAN.

Le dirigeant d'une entreprise chinoise basée au Vietnam note que s'il devait y avoir un impact, les effets indirects de ce sommet politiquement chargé prendraient du temps pour affecter l'activité quotidienne.

? Il est possible que des efforts soient réalisés pour court-circuiter certains projets chinois dans la région ou que les contr?les s'intensifient sur le ratio des composants chinois des produits assemblés dans les pays de l'ASEAN, affectant les entreprises chinoises qui ont délocalisé leurs capacités de production à l'étranger, mais peu importe ce qui arrive, les entreprises chinoises sont confiantes dans leurs capacités à faire front à ces défis ?, assure-t-il.

? Contrairement au motif ultérieur des Etats-Unis qui courtisent l'ASEAN pour contenir la Chine, la nature complémentaire des économies de la Chine et de l'ASEAN signifie qu'il existe un motif intrinsèque dans la promotion par la Chine et l'ASEAN d'une véritable coopération économique et commerciale ?, a fait remarquer Xu Ningning.

Selon lui, les cha?nes industrielle et d'approvisionnement entre la Chine et l'ASEAN sont étroitement liées du fait d'arrangements institutionnels comme la Zone de libre-échange Chine-ASEAN et les accords de Partenariat économique régional global (RCEP pour Regional Comprehensive Economic Partnership). De plus, l'initiative des nouvelles Routes de la soie proposée par la Chine a porté cette coopération à un niveau plus élevé.

Les Etats-Unis manquent d'un programme mondial équivalent à celui, ouvert et inclusif, des nouvelles Routes de la soie, même si le Groupe des sept, incluant les Etats-Unis et leurs alliés, ont proposé l'initiative irréalisable ? Build Back Better World ? (B3W, ? Reconstruire un monde meilleur ?) au mois de juin dernier pour aider les pays en développement à répondre à leurs besoins infrastructurels.

? Limités par leurs capacités en déclin et leurs limitations financières pour apporter plus de soutien économique à l'ASEAN, les Etats-Unis trouvent qu'il est plus difficile de remporter la coopération de l'ASEAN dans son ensemble ?, a expliqué Xu Ninging, notant que l'adhésion du bloc à des principes, comme l'équilibre des pouvoirs et l'établissement d'un consensus par des consultations, signifie que les Etats-Unis ne parviendront pas attirer l'ASEAN de leur c?té pour agir contre la Chine.

? L'influence de la Chine sur l'économie de l'ASEAN ne va probablement pas diminuer au cours des prochaines années, car il n'existe pas de base permettant à la plupart des secteurs industriels des pays d'Asie du Sud-Est de mettre en ?uvre une coopération économique en profondeur avec les Etats-Unis ?, fait remarquer Shi Kun, le directeur adjoint de la Chambre des entreprises chinoises au Myanmar.

La Chine est le plus grand partenaire commercial de l'ASEAN depuis 2009, avec un commerce bilatéral ayant atteint un niveau record de 878,2 milliards de dollars (845 milliards d'euros) en 2021, représentant 14,5 % du total du commerce extérieur de la Chine, indiquent les données du ministère du Commerce. L'ASEAN est devenue le plus grand partenaire commercial de la Chine pour la première fois en 2020.

La transition des industries à forte consommation de main d'?uvre de la Chine vers les pays d'Asie du Sud-Est va stimuler les exportations de matières premières, tandis que les entreprises d'Asie du Sud-Est visent le marché colossal de la Chine pour les minéraux et les produits agricoles, note Shi Kun. Cette situation va soutenir une croissance rapide du commerce entre la Chine et l'ASEAN.

? Les perspectives pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et l'ASEAN sont prometteuses étant donné leurs avantages complémentaires en matière de structure de population et d'étapes de développement économique ?, explique-t-il. Selon lui, les opportunités de coopération dans la production manufacturière, l'énergie et l'agriculture vont se multiplier.

Lors d'une conférence de presse en mars, le vice-ministre chinois du Commerce, Sheng Qiuping, a déclaré que la Chine approfondirait sa coopération commerciale et d'investissement avec l'ASEAN, et s'efforcerait d'importer depuis l'ASEAN des produits agricoles d'une valeur de 150 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, tout en élargissant la coopération dans de nouveaux secteurs comme la réponse antipandémique, l'économie numérique et l'économie bas-carbone.

? La Chine va continuellement stimuler la construction des corridors commerciaux ter-mer reliant l'ASEAN, de fa?on à mieux soutenir la connectivité, la coopération économique et commerciale, ainsi que les cha?nes industrielle et d'approvisionnement ?, a-t-il précisé.

D'après une étude de PwC, près de 57 % des entreprises chinoises ont des projets d'investissement dans l'ASEAN, tandis que 45 % des entreprises de l'ASEAN bénéficient d'investissements chinois, la plupart en Tha?lande et à Singapour.

Gabriel Wong, le directeur des entrants/sortants de PwC en Chine, a fait savoir jeudi que l'ASEAN resterait très probablement le plus grand partenaire commercial de la Chine sur les deux prochaines années, avec un fort potentiel de croissance économique et un pouvoir d'achat dans la région continuant d'attirer les entreprises chinoises.

Suivez 854.5443355.com sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:854.5443355.com

ag大菠萝棋牌官网

大佬彩票老虎机 葡京注册比分 宝马电子直营网 恒峰娱乐线上 上葡京FG电子
千亿怎么开户 大西洋棋牌二维码下载 178国际娱乐怎么开户 银河在线投注 10博网址多少
万达游戏对战 360彩票官网app下载 单机推牌九游戏 彩788天天签到等优惠 澳门大三巴im体育
环亚代理佣金 真人电子登录 菲律宾申博太阳 申博代理开户合作 申博免费开户